Téléphone

Fait divers

Play

Elle avait à peine avalé ses quinze ansQui d'ailleurs lui restaient coincés dedansElle avait grandi arrosée par l'argentOn pousse vite chez ce genre de gensElle s'appelait Fait Diversune fleur fanée en plein hiverOh les dents sont plus dures que la chairTu sais ici ont n'aime que la pierreOh oh ohOh oh oh sauve toiElle avait les manières du grand mondeDevant sa télé fait le tour du mondeMais son univers était un petit mondeOù se battaient tous les chagrins du mondeElle causait plus à ses parents, nonDepuis une sombre histoire d'amantSon père gueulait à sa mère " Tumens ! "Pendant qu'eux s'cognaient fort elle criait " Maman !"Elle s'appelait Fait DiversDieu que cette fille était solitaireOh, les dents sont plus dures que la chairTu sais ici on n'aime que la pierreElle avait à peine avalé ses quinze ansqui d'ailleurs lui restaient coincés dedansQu'elle avala une boite de tranquillisantsJuste histoire de tuer le tempsEt en suivant son enterrementLes gens ne comprenaient pas vraimentQu'ils avaient tué cet enfantAu fond d'eux enterré depuis longtempsTuer l'enfant, tu es l'enfantTuer l'enfant qu'on a dedansC'est ça l'auto-avortementReste le môme perdu comme avantDans le ventre d'un bon moment