Marjane Léo

L'honorable Monsieur Un Tel

Mon ami est le grand, l'honorable Monsieur Un Tel
C'est un homme que l'on traite de tous côtés
Comme un nom de la plus grande société
Il conserve toujours un air digne et selon elle
Mon ami est le grand, l'honorable Monsieur Un Tel

{Les deux derniers couplets, bissés :}

Quand il sort, on le voit avec la noble Madame Un Tel
Chaque fois qu'il promène cette femme
Moi, j'attends seule dans ma chambre infâme
Le moment imprévu qu'il voudra réserver pour moi
Il devient jaloux et fou quand il ne m'y trouve pas

Ah, pourquoi faut-il que moi sans cesse je reste cachée ?
Oui, je maudis ma destinée
Car je voudrais vivre un peu ma vie
Le bonheur de certains me fait envie
Bien souvent
Mais hélas chaque fois qu'on m'invite
Je réponds «Désolée, je vous quitte,
Mon ami est le grand, l'honorable Monsieur Un Tel»

Play