Jacques Brel

La statue

J'aimerais tenir l'enfant de MarieQui a fait graver sous ma statue" Il a vécu toute sa vieEntre l'honneur et la vertu "Moi qui ai trompé mes amisDe faux serment en faux sermentMoi qui ai trompé mes amisDu jour de l'An au jour de l'AnMoi qui ai trompé mes maîtressesDe sentiment en sentimentMoi qui ai trompé mes maîtressesDu printemps jusques au printempsCet enfant de Marie je l'aimerais làEt j'aimerais que les enfants ne me regardent pasJ'aimerais tenir l'enfant de carêmeQui a fait graver sous ma statue" Les Dieux rappellent ceux qu'ils aiment,Et c'était lui qu'ils aimaient le plus "Moi qui n'ai jamais prié DieuQue lorsque j'avais mal aux dentsMoi qui n'ai jamais prié DieuQue quand j'ai eu peur de SatanMoi qui n'ai prié SatanQue lorsque j étais amoureuxMoi qui n'ai prié SatanQue quand j'ai eu peur du Bon DieuCet enfant de carême je l'aimerais làEt j'aimerais que les enfants ne me regardent pasJ'aimerais tenir enfant de salaudQui a fait graver sous ma statue" Il est mort comme un hérosIl est mort comme on ne meurt plus "Moi qui suis parti faire la guerreParce que je m'ennuyais tellementMoi qui suis parti faire la guerrePour voir si les femmes des AllemandsMoi qui suis mort à la guerreParce que les femmes des AllemandsMoi qui suis mort à la guerreDe n'avoir pu faire autrementCet enfant de salaud je l'aimerais làEt j'aimerais que mes enfants ne me regardent pas

Play