Jacques Brel

La colombe

Pourquoi cette fanfare
Quand les soldats par quatre
Attendent les massacres
Sur le quai d'une gare
Pourquoi ce train ventru
Qui ronronne et soupire
Avant de nous conduire
Jusqu'au malentendu
Pourquoi les chants les cris
Des foules venues fleurir
Ceux qui ont le droit de partir
Au nom de leurs conneries

Nous n'irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n'allons pas au bois nous allons la tuer
Pourquoi l'heure que voilà

Où finit notre enfance
Où finit notre chance
Où notre train s'en va
Pourquoi ce lourd convoi
Chargé d'hommes en gris
Repeints en une nuit
Pour partir en soldats
Pourquoi ce train de pluie
Pourquoi ce train de guerre
Pourquoi ce cimetière
En marche vers la nuit

Nous n'irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n'allons pas au bois nous allons la tuerPourquoi les monuments
Qu'offriront les défaitesLes phrases déjà faites
Qui suivront l'enterrementPourquoi l'enfant mort-néQue sera la victoire
Pourquoi les jours de gloireQue d'autres auront payés
Pourquoi ces coins de terreQue l'on va peindre en gris

Puisque c'est au fusil
Qu'on éteint la lumière

Nous n'irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n'allons pas au bois nous allons la tuer
Pourquoi ton cher visage
Dégrafé par les larmes
Qui me rendait les armesAux sources du voyage
Pourquoi ton corps qui sombre
Ton corps qui disparaît
Et n'est plus sur le quai
Qu'une fleur sur une tombe
Pourquoi ces prochains jours
Où je devrais penser
A ne plus m'habiller
Que d'une moitié d'amour
Nous n'irons plus au bois la colombe est blessée
Nous n'allons pas au bois nous allons la tuer

Play