Claude Barzotti

Ma Maison

Play

Une vieille grille qui grince
S'ouvre sur un jardin
Une maison en province
Où toujours je reviens.

La haie de lilas bleus
Et tout un mur de lierre
J'habite dans ses yeux
Je dors sous ses paupières.

Une malle en osier, des robes de dentelle,
Dans un coin de grenier, son parfum de cannelle.
Elle est comme un ruisseau qui serait mon miroir,
La source même de l'eau, l'endroit où je veux boire.

REFRAIN:
Ma maison, elle est ma maison, elle est mon territoire, mon horizon,
Ma raison,
Ma maison, elle est ma maison, elle est tout de tout, sans elle
Moi je ne suis rien.

Elle est le chien fidèle, elle est le chat sauvage,
D'un seul coup de ses ailes, elle m'emmène en voyage,
Elle met dans la cuisine, des fleurs et des gâteaux,
Elle vit et me dessine des avions , des bateaux.

Je vais là où elle est, sans elle je m'ennuie,
Sans elle je ne serais qu'une ombre dans Paris,
Elle a donné la vie à toute la maison,
Ce que j'avais construit n'était qu'une prison.

REFRAIN

Elle a apprivoisé les renards, les oiseaux,
J'habite son amour et l'amour me tient chaud.