Claude Barzotti

Donne-moi

Play

J'ai un jardin d'arbres et de fleurs, et un étang rien que pourmoiOù des grands oiseaux migrateurs viennent se poser quelques foisJ'ai tout ce que les hommes rêvent mais au fond je n'airien du toutCar je ne connais pas la fièvre, la maladie de l'amour fouJ'ai connu tout autour du monde, des femmes belles comme dessirènesMais je m'ennuie dans cette ronde, je sais qu'aucune d'elles nem'aimeJe suis un chanteur, un sauvage qui rêve d'êtreapprivoiserJe voudrais qu'on me mette en cage, je suis un oiseau fatiguéC'est vrai dis-moi ça sert à quoi de chanter des chansonsd'amourSi toi tu ne les entends pas, si ton c?ur à toi reste sourdDonne-moi, un peu d'amour et d'amitiéDonne-moi, donne-moi envie de t'aimerDonne-moi, un peu de chaleur, de tendresseJ'ai besoin d'amour, de caresses et de complicitéDonne-moi envie d'aimerJe peux arrêter de chanter, ne plus écrire de chansonsArrêter la course insensée, ne plus entendre mes démonsSi je savais où te chercher, je partirais te retrouverOh ! si je savais seulement, dans quel endroit tu perds tontempsC'est vrai dis-moi ça sert à quoi de chanter des chansonsd'amourSi toi tu ne les entends pas, si ton c?ur à toi reste sourdDonne-moi, un peu d'amour et d'amitiéDonne-moi, donne-moi envie de t'aimerDonne-moi, un peu de chaleur, de tendresseJ'ai besoin d'amour, de caresses et de complicitéDonne-moi, un peu d'amour et d'amitiéDonne-moi, donne-moi envie de t'aimerDonne-moi, un peu de chaleur, de tendresseJ'ai besoin d'amour, de caresses et de complicitéDonne-moi envie d'aimerJ'ai une maison au bord de l'eau, un jardin si grand qu'on s'yperdJ'ai une collection de tableaux, un bateau qui ne prend pas lamerJ'ai beaucoup plus qu'il ne me faut, ici c'est toujours commel'hiverJ'ai souvent rêvé d'un berceau, mais je suis restésolitaire