A Filetta

Dies Irae

Dies irae, dies illa
Solvet saeclum in favilla
Teste david cum sibylla.

Quantus tremor est futurus,
Quando judex est venturus,
Cuncta stricte discussurus!

Tuba mirum spargens sonum
Per sepulcra regionum
Coget omnes ante thronum.

Mors stupebit et natura
Cum resurget creatura
Judicanti responsura.

Rex tremendae majestatis
Qui salvandos salvas gratis,
Salva me, fons pietatis.

Recordare, jesu pie,
Quod sum causa tuae viae,
Ne me perdas illa die.

Lacrymosa dies illa
Qua resurget ex favilla
Judicandus hormo reus.

Huic ergo parce, Deus,
Pie jesu domine,
Dona eis requiem. Amen

Jour de colère que ce jour là
Où le monde sera réduit en cendres
Selon les oracles de david et de la sibylle.

Quelle terreur nous saisira,
Lorsque le juge viendra
Pour tout juger avec rigueur

La trompette, jetant ses notes stupéfiantes
Parmi les tombeaux
Assemblera tous les hommes devant le trône.

La mort et la nature seront interdites,
Quand surgira la créature,
Pour répondre au jugement

Roi d'une majesté redoutable
Qui sauvez gratuitement vos élus,
Sauvez-moi, source de bonté.

Souvenez-vous, ô bon jésus,
Que vous êtes venu pour moi,
Ne me perdez pas en ce jour

O jour de larmes,
Où l'homme coupable
Ressuscitera de la poussière,
Pour être jugé.

Mais vous, ô dieu, pardonnez-lui,
Doux jésus, seigneur,
Donnez-leur le repos. Ainsi soit-il

Play